Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Bloodwork

Critique
Synopsis/présentation
Clint Eastwood joue un ancien profiler de F.B.I à la retraite qui a eu une attaque cardiaque lors d'une ultime confrontation avec un tueur en série fasciné par sa personnalité. Depuis, il coule des jours tranquilles sur son yacht, lorsque une jeune femme vient lui demander d'élucider le meurtre de sa soeur. Cette dernière etait donneuse d'organes, est c'est grâce à son coeur qu'il a pu survivre. Il plonge alors dans une enquête qui lui fera maintes fois risquer sa vie, mais lui permettra de régler de vieux problèmes en suspens.


Image
Cette édition respecte bien le format initial de l'oeuvre : le 1.85:1, le transfert est 16:9 (dit anamorphosé).

L'interpositif est vierge de tout défaut comme l'on est en droit de l'espérer pour l'édition d'un film datant de 2001. La définition générale est très bonne sans toutefois atteindre le niveau des meilleures productions actuelles. Les couleurs sont parfaitement naturelles et saturées rendant d'agréable façon la photographie parfois complexe du film. Le contraste est excellent et évite tous problèmes de brillance. Les scènes sombres du film sont très bien restituées, grâce à des noirs d'une profondeur remarquable.

La partie numérique du transfert est quant à elle exempte de tout reproche si ce n'est une surdéfintion des contours parfois visible.


Son
Les bandes-son disponibles sur cette édition sont respectivement en Anglais (Dolby Digital 5.1) et Français (Dolby Digital 5.1).

La bande-son a une bonne dynamique et une solide présence. Le déploiement du champ sonore est très convaincant, la séparation des canaux y étant pour beaucoup dans ce bon résultat. Les effets canaux à canaux sont bien gérés et proposent de bons moments d'ambiophonie (l'helicoptère dans la séquence d'ouverture).

Les dialogues sont parfaitement intégrés et restent toujours bien naturels. Les basses fréquences sont bien utilisées et correctement étalées.

La bande-son multicanal française tire fort bien son épingle du jeu, même si elle n'est pas aussi performante que son homologue anglaise. A noter que le doublage est relativement bien fait.

Il y a option de sous-titrage en anglais, français et espagnol.


Suppléments/menus








Conclusion
Une édition basique mais de qualité plus que correcte, aussi bien au niveau de la technique que des suppléments. Son prix de vente moyen lui permet d'obtenir notre recommandation. Ce film ne restera pas comme l'un des meilleurs de Clint Eastwood mais permet cependant de passer un bon moment. Le film est distrayant même si souvent un peu téléphoné et le fait que Eastwood assume son age et celui de son personnage achève de le rendre sympathique à défaut d'être passionnant.



Qualité vidéo:
3,6/5

Qualité audio:
3,4/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,8/5

Note finale:
3,6/5
Auteur: Stefan Rousseau

Date de publication: 2003-01-29

Système utilisé pour cette critique: Projecteur Sharp XV Z9000, Lecteur de DVD Toshiba SD500, Recepteur Denon, Enceintes Triangle, Câbles Banbridge et Real Cable.

Le film

Titre original:
Bloodwork

Année de sortie:
2002

Pays:

Genre:

Durée:
110 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Warner Bros.

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.85:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Française Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Un documentaire intitulé Making Bloodwork, une discussion en Espagnol (sous-titrée en anglais) entre C. Eastwood, Wanda de Jesus et Paul Rodriguez, deux bandes-annonce du film.

Date de parution:
2002-12-27

Si vous avez aimé...