Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

C'est la vie (La Baule Les Pins) (World Films)

Critique
Synopsis/présentation
Troisième film du tryptique semi-autobiographique de Diane Krurys, C'est la vie (sortie dans les salles québécoises sous le titre "La Baule les Pins") nous est offert dans la collection World Films de MGM.

Suivant ses deux premiers opus (Diabolo Menthe et Entre nous), l'action se déroule en 1958 pendant les congés dans la ville de La Baule, Deux petites filles se retrouvent en famille pour le temps de l'été mais sans leurs parents qui sont secrètement en train de divorcer.

Ce film couvre donc la période estivale de ces deux fillettes, Frédérique et Sophie, en compagnie de leur famille.
Film de personnages et de sentiments dans une france nostalgique de cette époque, cette grande famille nous présente tous les personnages conventionnels d'une famille normale: L'oncle un peu brusque mais drole (Jean Pierre Bacri) et de sa femme docile (Zabou). les enfants, les voisins et le paysage sont les composantes joyeuses et agréables de ce film. C'est en compagnie de ces personnes que les deux fillettes vivront les bons moments de leurs vacances.

En contrepoint à ces bonheurs, l'histoire du divorce et du disfonctionnement de ses parents leur impose une facette plus sombre et difficile. Leur mère Lena, magnifiquement interprétée par Nathalie Baye, finalise son déménagement pour Paris, et vie une histoire pasionnée avec son amant Jean-Claude (Vincent Lindon). Pendant ce temps leur père, interprété par Richard Berry désespère de reconstruire son couple, mais dépassé par les événements fautera plus qu'il n'arrangera les choses. Les scènes très dures et très fortes de la confrontation de ces deux personnages font la trame dramatiquqe du film, mise d'autant plus en exergue par le temps (les vacances d'étés) et le lieu (une très belle ville bretonne) qui offrent une base toute en contraste.

La réslisation de Diane Krurys n'est pas vraiment spectaculaire, mais est capable de mettre en valeur des détails qui rendent les personnages et leur environnement très crédible. La direction d'acteur est elle aussi intéressante, même si la vision quelque peut idylique de la jeunesse (le bon sauvage en bas âge) a des airs de déjà vu.

Peut être moins fort que le précédent chapitre de cette trilogie, C'est la vie est un bon film de personnages et de descritpion d'une période passée. Cette édition DVD par contre semble dater lui aussi d'une période passée tant ses caractéristiques techniques semblent d'un autre temps.


Image
L'image est présentée au format respecté 2.35:1 d'après un transfert 16:9. L'interpositif utilisé était visiblement propre, sans aucun parasite gênant. Tout au plus on observe quelques points blancs, mais qui n'ont pas d'impact sur la qualité globale.

Malheureusement un grain assez fort est présent marque l'image tout au long du film, handicapant la netteté de l'image. Il va sans dire que le rendu des textures et la reproduction des plus subtil détail n'est pas optimal.
Les couleurs paraîssent un peu fade (désaturée), mais cela pourrait être un choix de la photographie afin de donner un côté un peu nostalgique à ce film. L'étalonnement est constant et sans fluctuation.
La brillance de l'image semblait un peu en retrait, les scènes de sombres offrant peu de détails dans des noirs qui eux étaient relativement profonds.

Le bas blesse réellement du côté numérique.. Une surdéfinition constante et des scintillements sont les problèmes les plus évidents. La surdéfinition a peut être été choisie afin de palier au grain assez fort du matériel source ayant servit au télécinéma. Malheureusement cela a pour effet de marquer encore plus le manque de défintion des masses. Un choix assez particulier...
Aucun macroblocs ou problèmes liés strictements à la compression n'ont été constaté.

Voilà un titre catalogue dont le transfert, sans être baclé, est bien en deça des normes du marché. Visiblement on a réutilisé un vieux télécinéma analogue.


Son
Seule la bande son d'origine Dolby 2.0 stéréo française est offerte avec cette édition. Comme pour l'image, le son souffre de quelques défauts.

Cette bande son est assez peu dynamique et se maintient très strictement entre les deux enceintes avant. La séparation des canaux est quasi-anecdotique, alors que les éléments sonores sont correctements intégrés. La trame sonore, plutôt en retrait, s'intègre convenablement , tout comme les quelques effets sonores, sans toutefois jamais réellement convaincre.

Les dialogues, toujours nets sont quant à eux convenablement rendus, toujours naturels et parfaitement intégrés. Par contre, nous avons constaté à deux reprises des problèmes de synchronisation (dont un assez majeur).

A noter que des sous titrages en Anglais, Francais et Espagnols sont disponibles. Bizarrement les sous-titre francais ne correspondent pas toujours au sens des dialogues.



Suppléments/menus
Cette édition disque simple n'offre pour supplément que la bande annonce du film en Francais, et quelques bandes annonces d'édition DVD de la MGM.

Vraiment décevant, Diane Krurys est attachante, et aurait pu remettre ce film en contexte (autobiographique) et en regard sa trilogie.



Conclusion
Même s'il s'agit d'un titre catalogue, pour lesquels nos attentes sont souvent moins élevées, cette édition est d'un niveau en deça des productions de ce type. L'image approximative et le son très linéaire désservent mal ce film néanmoins intéressant.

Il semble que les séries catalogues de la MGM soient trop souvent considéré par ce studio comme un produit de deuxième ordre. Faire du répertoire ou du film international ne devrait pourtant pas se faire au détriment d'une qualité nécessaire.


Qualité vidéo:
2,5/5

Qualité audio:
2,5/5

Suppléments:
0,5/5

Rapport qualité/prix:
2,0/5

Note finale:
2,0/5
Auteur: Thomas Geoffroyd

Date de publication: 2003-03-12

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur Sony Wega KV27; Préampli Audio refinement par YBA Pre-2; Ampli Audio refinement par YBA Multi-5; Enceintes JmLabs; Sub REL Strata III; Lecteur DVD Toshiba Sd1200; cables et interconnects Cardas/Audioquest.

Le film

Titre original:
C'est la vie (La Baule Les Pins)

Année de sortie:
2003

Pays:

Genre:

Durée:
98 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
MGM

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Française Dolby 2.0 stéréo

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Bande annonce

Date de parution:

Si vous avez aimé...