Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Comic Book: The Movie

Critique
Synopsis/présentation
Ce faux documentaire met en scène Donald Swan (Mark Hamill), un des plus grands admirateurs du Captain Courage. Mais lorsqu’il apprend qu'un studio hollywoodien a acheté les droits du personnage et prévoit le transformer complètement afin de le rendre plus commercial, il entend bien mettre des bâtons dans les roues des producteurs. Se faisant passer pour un documentaliste, il profite du temps qui lui est offert à un convention de BD pour rappeler aux gens quelle est la vraie nature des bandes dessinées.


Image
Le film est présenté au format d’image respecté de 1.33:1 d’après un transfert 4:3.

La qualité d'image en soit n'est pas si mauvaise, si on considère le budget limité du film et les conditions de tournage. En effet, le film a été tourné à une convention de BD à San Diego, Mark Hamill n’avait donc que très peu de contrôle sur les éléments environnants (éclairage, mise en scène, …). Deux types de caméras ont été employés, donnant des résultats légèrement différents. En général, l’image manque de définition, limitant le niveau de détail. Les textures sont bien reproduites, mais n’ont pas toute la subtilité voulue. Heureusement, le rendu des couleurs est un sans faute. Riches et saturées, les couleurs ne débordent jamais. Les plans filmés depuis la caméra manipulée par l'acteur Jess Harnell ne présentent pas le même étalonnage. Le niveau de noir (brillance) varie d’une scène à l’autre, dépendamment de l’environnement (à la convention, en dehors, de nuit, …), mais est correctement ajusté la plupart du temps. Les contrastes sont bien gérés. Les noirs n’ont malheureusement toute la profondeur espérée, alors que les dégradés tendent à bloquer un peu tôt, ce qui limite le niveau de détail dans les parties sombres.

L'aspect numérique du transfert apporte sa part de défauts. Mis à part un léger fourmillement, un effet de crénelage est parfois visible. Des effets de halo sont également notables.

Le changement de couche survient après 63 minutes et 13 secondes.


Son
Une seule bande sonore, en Anglais, est offerte. Pour un documentaire, il est surprenant de constater que celle-ci est au format Dolby Digital 5.1. Une piste de commentaires audio, animée par Mark Hamill, est également disponible. Plusieurs intervenants se joignent à lui, dans une cacophonie parfois la plus totale.

Le mixage 5.1 est des plus particuliers. Le champ sonore se déploie principalement des enceintes avants. La trame sonore profite pleinement du traitement multicanal, exploitant à fond toutes les enceintes. Les dialogues sont, pour la plupart, bien reproduits et intelligibles. Par contre, l’enregistrement des dialogues laisse parfois à désirer, dû à des bruits de fond trop présents. L'utilisation des sous-titres sera donc nécessaire à quelques reprises. Les basses sont peu présentes, si ce n’est que pour la trame sonore. Malgré la présence d’un canal .1 (LFE), les extrêmes graves ne se font que très peu entendre.

Le mixage se diffère des autres films du genre (documentaires) dans l’utilisation des effets localisés. Ceux-ci ponctuent le mixage à quelques reprises sous la forme de dialogues ou d’effets sonores. Malheureusement, le manque total de subtilité de ceux-ci les rend dérangeants et enlève tout réalisme au mixage.

Seuls des sous-titres anglais sont disponibles.


Suppléments/menus








Conclusion
Que voilà un documentaire des plus originaux ! Mark Hamill s’aventure dans le monde des bandes dessinées en joignant la fiction (Captain Courage) à la réalité. Notons au passage la participation de quelques-uns des plus grands noms de la BD, incluant Matt Groening, Kevin Smith et le légendaire Stan Lee. D’autres célébrités, dont Hugh Hefner et Bruce Campbell, participent aussi au film.

Bien qu'il s’agisse d’un film au modeste budget, on voit que Miramax a mis tous les efforts pour produire une édition double disque de qualité. Malheureusement, le rendu visuel est limité par le matériel source, en plus des quelques défauts numériques. Pour le son, les efforts mis dans le mixage multicanal laissent perplexe. L’utilisation des canaux d'ambiophonies est parfois inapproprié.
Par contre, la véritable force de cette édition réside dans les nombreux suppléments qui, ironiquement, durent plus longtemps que l'oeuvre en même.


Qualité vidéo:
3,4/5

Qualité audio:
3,2/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,5/5

Note finale:
3,4/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2004-03-20

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 16:9 Hitachi 51F500, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Panasonic SC-HT700

Le film

Titre original:
Comic Book: The Movie

Année de sortie:
2004

Pays:

Genre:

Durée:
107 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Miramax

Produit:
DVD

Nombre de disque:
2 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.33:1

Transfert 16:9:
Non

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Anglais

Suppéments:
Piste de commentaires audio, documentaires, entrevues supplémentaires, scènes inédites, biographies et bandes-annonces

Date de parution:
2004-01-27

Si vous avez aimé...