Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Lost World, The (Collector's Edition - Dolby Digital Edition)

Critique
Synopsis/présentation
Inévitable suite de Jurassic park, sortie sur les écrans en 1997. Tout comme le premier film le scénario est basé sur un livre de Micheal Crichton. L'adaptation de Jurassic Park démontrait une certaine finesse, The Lost World est malheureusement moins réussi.
Un des problèmes de ce film est l'inévitable comparaison que l'on fera toujours avec Jurassic Park. Pris seul et sans élément de référence ce film est un honnête divertissement. Comparé à Jurassic Park les faiblesses du film sont évidentes; mauvais choix d'acteurs, scénario déficient.
The Lost World c'est Jurassic Park aux stéroïdes. On vous gave de dinosaures, d'effets spéciaux et on met en scène les personnages dans des situations extrêmes. Est-ce que plus signifie mieux? Tout dépend comment cela est fait. Un commentaire révélateur peut ëtre entendu dans le documentaire accompagnant ce DVD, on dit "Avec Jurassic Park les gens voulaient savoir si nous pouvions montrer réalistement des dinosaures à l'écran, maintenant ils veulent savoir ce que nous pouvons en faire." . Cela ne pourrait mieux résumer le film. L'aspect mystique de la création que l'on retrouvait dans le premier film est complètement évacué au profit de scènes d'action. Cela n'est pas sans rappeller Alien/Aliens ou le même phénomène c'est produit.
Fait amusant on voit David Koepp, le scénariste de The Lost World, être mangé par un dinosaure au cours du film. Un signe d'autodestruction de l'oeuvre ou du scénariste?
Peu de prix pour ce film, seule une nomination aux Oscars pour les effets spéciaux et trois nominations au Razzie Awards (dont pire suite et pire scénario).


Image
Offert d'après un nouveau transfert numérique et anamorphique l'image est de très belle facture. La définition est excellente, laissant appécier tous les détails. Les nombreuses scènes sombres sont correctement rendues avec toute la finesse souhaitée, l'étalement des noirs est à point et sans bloquer. Tout comme Jurassic Park ce nouveau transfert téléciné a permit un ajustement des couleurs quasi parfait, une consistance évidente tout au long du film. Autre trait d'un nouveau transfert il n'y a pas de sur-définition des contours.



Son
La bande-son anglaise Dolby Digital 5.1 est dynamique et puissante. Le trait le plus marquant de cette bande est sans doute les effets ambiphoniques utilisés abondemment, l'intégration spatiale est particulièrement réussie. Comme pour le premier film de la série, les basses sont très appuyées, bien en deça des 25htz. Toute cette force, heureusement, ne nuit pas aux dialogues qui restent clairs et intelligibles mais qui parfois ont un aspect ADR (Automatic Dialogs Replacement).
Comme vous vous en doutez bien la bande-son française , Dolby Digital Surround 2.0, est très ordinaire lorsque comparée à la bande anglaise. Tout comme Jurassic Park Universal n'a pas prit la peine d'inclure des sous-titres français, ceux-ci sont disponibles en anglais et espagnol uniquement.



Suppléments/menus
Au risque de se répéter, il nous parait évident que ce titre tout comme Jurassic Park aurait du être une édition double. Les suppléments sont divisés exactement de la même manière que sur Jurassic Park, c'est à dire trois zones.
La première zone contient un documentaire nommé Making The Lost World. Un documentaire que nous avons trouvé plus instructif que celui offert sur Jurassic Park. On a su évité les pièges évident du documentaire promotionel pour offrir un peu plus, toutefois ce doucumentaire n'a pas la rigeur d'une production totalement indépendante. Touts les artisans les plus importants sont vus et entendus. Ce document d'une heure est bâtis selon les étapes de la production d'un film.
Suivent les scènes retranchées au montage. En fait il n'y en a que deux et elles sont d'un intérêt très moyen. Était -ce tout ce qui était disponible? Pourquoi ne pas expliquer les raisons qui ont justifié le retrait de ces deux scènes?
Illustrations and conceptual drawings est une galerie de dessins et d'illustrations ayant servi lors de la préproduction du film. Vous noterez quelques planches illustrant des scènes jamais tournées.
Les scénarimages ont été divisés en douze sous-sections, chose intéressante on y trouve les scénarimges complets des deux scènes jamais filmées.
Finalement une section nommée Models, à peine neuf photographies de maquettes. Faible.
La deuxième zone débute avec The world of Jurassic Park, il s'agit plus exactement d'une galerie d'illustrations et dinosaures vus dans le film.
Suis The Magic of ILM, encore là une longue galerie d'images...
Puis il y les bandes-annonces dont la très décevante bande-annonce de Jurassic Park III et le dinausaur encyclopedia (idem à ce qui est offert sur Jurassic Park).
La troisième et dernière zone inclu des notes de productions, une galerie de photgraphie, des notes biographiques, une partie ROM et les explications pour s'abonner à la liste de diffusion d'universal. Seule chose réellement excitante de cette zone et la section posters and toys. Vous remarquerez Le nombre d'affiches (posters) qui ont été faite afin de découvrir laquelle était la plus efficace.




Conclusion
Une image de grande qualité, un son agressif et enveloppant. Rien a redire sur celà. Toutefois les suppléments sont parfois ennuyeux et manquent nettement d'impact.
On peut présenter des galeries d'images mais pourquoi ne pas aller plus loins et les faire commenter par les artistes qui créent ces illustrations? L'ensemble de ces éléments donne l'impression d'un collage d'éléments sans aucun effort pour synthétiser les documents. Pourtant le format DVD offre tant de possibilités... Heureusement le documentaire sauve quelque peu la partie.



Qualité vidéo:
4,4/5

Qualité audio:
4,2/5

Suppléments:
3,0/5

Rapport qualité/prix:
4,0/5

Note finale:
3,9/5
Auteur: Mathieu Daoust

Date de publication: 2000-09-15

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC Widescreen 16:9 Toshiba TheaterWide TW40X81, Récepteur Pioneer Elite VSX-07 TX, Lecteur DVD Pioneer Elite DV-37, enceintes Paradigm, câbles Monster Cable.

Le film

Titre original:
Lost World, The

Année de sortie:
1993

Pays:

Genre:

Durée:
127 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Universal

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.85:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Française Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais (CC)
Espagnol

Suppéments:
Documentaires, galerie d'images, scénarimages, encyclopédie, notes de productions et biographiques, DVD-ROM

Date de parution:
2000-10-10

Si vous avez aimé...