Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Les Rois Maudits

Critique
Synopsis/présentation
"Maudits, vous serez tous maudits jusqu'à la treizième génération!"
Jacques de Molay, Grand Maître des Templiers.

Au début du XIVème siècle, Philippe IV le Bel, règne sur la France. Pour ce rois, la grandeur de la France prime sur tout. Il a découragé tous ces ennemis extérieurs. A l'intérieur, son joug sur les richesses du royaume est sans fin: dévaluation des monnaies, spoliation des fortunes, impôts écrasants. Tout doit s'incliner devant l'autorité de droit divin. Un seul pouvoir lui tient tête, l'ordre souverain des Chevaliers du Temple. Cette organisation à la fois militaire, religieuse et financière, devait aux Croisades, dont elle était issue, sa gloire et sa richesse. Philippe le Bel a fait instruire contre le Temple le plus vaste procès dont l'histoire gardera mémoire: 15 000 inculpés, 7 ans de procédures, de tortures, d'infamies. Sur son ordre sont brulés les Templiers qui, du haut de leur bûcher, maudissent Phillipe le Bel et ses descendants. Des lors le malheur s'abat sur la France, en moins de quinze ans meurent les quatre derniers capétiens directs. Adultères, trahisons, procès et meurtres; tous se combinent pour faire sombrer la France dans la guerre de Cent Ans...
Tel est le préambule des Rois Maudits, qui avant tout est une oeuvre de Maurice Druon. Publié entre 1955 et 1957 l'auteur (Académie Française) a su, sous les traits d'un roman, livrer un véritable cours d'histoire. Les Rois Maudits est dense, tant sur la forme que simplement quantitativement (pas moins de 1,500 pages composent l'oeuvre). Et cela a incontestablement posé un défi au producteurs de cette série télévisée.
Il est important de mentionner que contrairement à l'Amérique du Nord une certaine tradition de séries historiques éxistait en France bien avant la production des Rois Maudits (tourné en 1972 dans les studios des Buttes Chaumont); Vidocq et Belphégor en sont les exemples. Claude Barma réalisateur des Rois Maudits a accomplit un travail exceptionnel en synthétisant de manière juste et logique les moments forts de l'oeuvre de Druon (on doit le scénario à Marcel Jullian et Maurice Druon). Mais, jamais cette série n'aurait connu une telle notoriété sans la conjugaison presque magique entre un texte solide, des acteurs impressionants (dont Jean Piat en Robert D'Artois), une musique appropriée (Georges Delerue) et une réalisation impeccable.
Il n'est pas étonnant que Les Rois Maudits ait acquis une notoriété si marquée. Le sujet, bien qu'historique, relève presque de la tragédie grecque ce qui en quelque sorte rend intemporelle cette série. A ranger avec I, Claudius et certains autres classiques de la télévision.
Les six épisodes de la série sont étalés sur trois disques:

Premier disque: Le Rois de Fer, La Reine Etranglée.

Deuxième disque: Les Poisons de la Couronne, La loi des Mâles.

Troisième disque: La Louve de France, Le Lys et le Lion.


Image
Comme pour la majorité des productions destinées à la télévision le format d'image est de 1.33:1.
En télévision, les qualités techniques de l'image se sont améliorées au fil des années; une réalisation datant d'il y a près de trente ans ne peux rivaliser en qualité avec ce qui est produit actuellement. C'est dans ce contexte qu'il faut évaluer cette édition. Notons que l'IMA a procédé à une restauration du matériel source en 1998, c'est à partir de ce matériel que cette édition a été produite (tout comme pour l'édition Zone 2).
La définition générale est somme toute moyenne et trahit le manque de définition du format télévision conventionel. Les couleurs n'ont pas toutes les nuances d'une pellicule cinéma, cependant la restauration du matériel source semble ici évidente; la saturation est surprenante pour une production de cette âge. Les parties sombres n'ont pas toujours les dégradés voulus, par contre les noirs sont profonds. Le transfert est généralement constant, tant au niveau de la brillance ques des couleurs.
On dénote quelques signes de compression mais qui n'agaçe pas, du bruit vidéo est occasionellement visible.


Son
La bande sonore est ici offerte en format Dolby Digital 2.0 mono. Malgré les limitations de ce format l'écoutes est agréable. La crainte aurait été d'entendre une bande tendant vers les hautes-fréquences; nul n'est la cas. Sans être parfaitement normalisé et d'une plage de fréquence limité, le son n'est nullement strident. Les dialogues sont rendus avec justesse et sont toujours clairement intelligibles. Comme aucune post-synchronisation ne fut faite, le bande sonore restitue l'atmosphère typique des enregistrements télé fait en studio.



Suppléments/menus
On retrouve sur chacun des trois disques qui composent cette édition des suppléments.
Sur le premier disque (épisodes I et II) des compléments médiévaux. Ceux-ci sont présentés sous-formes manuscrites et se limitent essentiellement à cinq courtes pages.
Sur le deuxième disque (épisodes III et IV) un arbre généalogique divisé sur cinq pages; de Phillipe 1er à Charles VI.
Finalement nous retrouvons sur le troisième et dernier disque un jeu questionnaire. Il faut répondre à 16 questions portant sur l'histoire de la France, une fois terminé on vous donne le nombre de bonnes réponses auquelles vous avez répondu.
Des suppléments bien courts malheureusement. Il est évident qu'ImaVision (comme tous les éditeurs québécois) ne possède pas les moyens des majors américains qui investissent des sommes faramineuses dans la production de suppléments, ceci doit être pris en considération. Cependant plus de notes manuscrites auraient facilement pu être ajoutées, par exemple sur Maurice Druon auteur des Rois Maudits.



Conclusion
ImaVision est un nouvel éditeur québécois qui prend la peine d'offrir en DVD des séries télévisées que jamais nous n`aurions cru voir apparaître en DVD de sitôt, cet effort se doit d'être souligné. Malgré quelques défauts (aucune des spécifications techniques n'est mentionnée sur le boîtier, on ne peut voir le temps s`écouler lors de l'écoute de chacun des épiosodes) Les Rois Maudits est présenté fort adéquatement compte tenu du matériel source disponible. On aurait souhaité des suppléments un peu plus étoffés, malheureusement des questions de budgets ont probablement limité ImaVision.



Qualité vidéo:
3,1/5

Qualité audio:
2,8/5

Suppléments:
2,0/5

Rapport qualité/prix:
3,8/5

Note finale:
3,5/5
Auteur: Mathieu Daoust

Date de publication: 2001-06-10

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC Widescreen 16:9 Toshiba TheaterWide TW40X81, Récepteur Pioneer Elite VSX-07 TX, Lecteur DVD Pioneer Elite DV-37, enceintes Paradigm, câbles Monster Cable.

Le film

Titre original:
Les Rois Maudits

Année de sortie:
1972

Pays:

Genre:

Durée:
609 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
ImaVision

Produit:
DVD

Nombre de disque:
3 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.33:1

Transfert 16:9:
Non

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Française Dolby mono

Sous-titres:

Suppéments:
Notes historiques, arbre généalogique, jeu questionnaire

Date de parution:
2001-05-01

Si vous avez aimé...