Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Bionicle:Mask of Light

Critique
Synopsis/présentation
Basé sur une lignée de jouets mis en marché par la compagnie Lego, Bionicle raconte l'histoire de deux petits robots qui découvrent un masque et se lancent à la recherche de son propriétaire, le Toa de la Lumière. Pour y parvenir, ils devront compter sur l'aide des six autres Toa, représentant la terre, l'air, la roche, l'eau, la glace et le feu.


Image
Ce film d'animation profite d'un transfert numérique-à-numérique impécable, au format d'image respecté de 1.78:1 d'après un transfert 16:9.

Toute l'animation à été produite numériquement, donc aucun interpositif n'est impliqué. Le rendu de certains effets visuels (éclairages, ombrages ou brouillards) est parfois moyen, mais ce problème est du aux logiciels employés et à un budget de production inférieur aux plus importantes productions d'animation américaines. L'image est nette et le niveau de détails impressionne. Les textures sont magnifiquement rendues, autant pour les métaux (personnages) que pour les paysages/décors. L'étalonnement des couleurs est constant, sans fluctuation. Les couleurs qui par ailleurs sont riches, brillantes et correctement saturées. Le brillance (le niveau des noirs) est correctement ajusté, sans fluctuation. Les parties sombres offrent des dégradés bien détaillés et les noirs atteignent une solide profondeur.

Deux seuls petits problèmes entachent l'image, soit une très légère sur-accentuation des contours et aussi quelques traces de compression. Ces deux problèmes sont relativement mineurs et ne nuisent pas l'appréciation générale de ce transfert.


Son
Les deux bandes sonores offertes sont en anglais, la première en Dolby Digital 5.1 et la seconde en DTS.

La bande-son, crée et monté de toute pièce, est réaliste et naturelle. Le mixage Dolby Digital 5.1 à une bonne dynamique et fait preuve, par moment, d'une solide présence. L'utilisation des canaux d'ambiophonies est soutenu, conjugant effets sonores localisés et sons d'ambiances. La trame sonore profite pleinement de ce mixage, se déployant de tous les canaux. La fidélité de cette trame-sonore, sans être de référence, est dans les normes. Les dialogues, correctement positionnés dans l'espace sonore, sont toujours nets et précis. Étrangement, on se serait attendu à des basses un peu plus active et intense. L'utilisation du canal .1 (LFE) est sporadique et moyenne, une utilisation plus active et soutenue aurait peut-être été de mise.
L'avantage va à la bande-snore DTS, légèrement plus détaillée.

Il y a option de sous-titrage, mais en englais seulement.


Suppléments/menus








Conclusion
Le transfert vidéo, malgré quelques petits défauts, en est un d'excellent niveau. Le mixage sonore est tout à fait approprié et fidèle à l'esprit du film. Les suppléments nous permettent d'en apprendre plus sur le monde de Bionicle, le film et les jouets.

Si on peut comprendre que ce film n'a pas été doublé, l'absence de sous-titres en français est décevante.


Qualité vidéo:
4,5/5

Qualité audio:
3,8/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,9/5

Note finale:
4,1/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2003-09-29

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 4:3 JVC AV-36330, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Pioneer HTD-510-B.

Le film

Titre original:
Bionicle:Mask of Light

Année de sortie:
2003

Pays:

Genre:

Durée:
74 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Buena Vista

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.78:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Anglaise DTS

Sous-titres:
Anglais (CC)

Suppéments:
Documentaire sur la production du film, scènes inédites, piste de commantaires audio du réalisateur, scénarimages, bandes-annonces

Date de parution:
2003-09-30

Si vous avez aimé...