Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Fellini-Satyricon

Critique
Synopsis/présentation
Le cinéma de Fédérico Fellini est l'une des très grandes réussites cinématographiques du 20e siècle. Ce réalisateur a laissé des chefs-d'oeuvre tels La Strada, Huit et demi, Amarcord et La Dolce Vita. Ses films ont souvent suscité la controverse et ont rarement fait l'unanimité. Fellini-Satyricon en est un exemple particulièrement représentatif.
Si vous ne connaissez pas Fellini, ce n'est peut-être pas le film idéal pour s'initier à son cinéma. Ici, la Rome antique est très loin de celle d'Hollywood avec ses palais propres, aérés et luxueux. L'imaginaire du réalisateur est roi et maître et son Antiquité romaine, baroque, décadente et sale, est peuplée de personnages felliniens jouant une tragi-comédie sans pareille.
Le film est une adaptation libre du classique de la littérature latine Satyricon de Petrone. Il raconte les tribulations d'un jeune homosexuel, Encolpe, pendant la décadence de Rome. Celui-ci vivra diverses expériences qui le confronteront au mystère de la vie et l'amèneront à faire face à la mort.
Le film est construit en une série d'épisodes pouvant, par moment, paraître bizarres. Le metteur en scène disait de son film: "J'utilisais une iconographie d'allusion et d'irréalité telle qu'on la retrouve dans les rêves". Cette citation résume bien les choix esthétiques du réalisateur et nous donne une clé pour comprendre l'oeuvre.


Image
L'interpositif utilisée pour le transfert vidéo était en relativement bonne condition. Il y a ici et là des pertes d'émulsion qui engendrent des points blancs sur l'image: ils sont sporadiques et pas véritablement gênants. Il n'y a pas d'éraflures sur le film et peu de traces de poussière. Si l'on considère l'âge du film (32 ans), nous avons vu bien pire.
Le transfert vidéo est anamorphique, ce qui est à signaler, car c'est rarement le cas pour les DVD de cette collection. Dans l'ensemble, il est dans la bonne moyenne de ceux de la MGM pour des films de cette époque. La définition de l'image est correcte dans les avant- plans. Pour les arrière-plans, nous trouvons les classiques effets d'escaliers, mais pouvons également remarquer un léger aspect mosaïque sur les textures complexes. Sur certaines images, il y a un certain frémissement et une fine variation de la brillance.
La restitution des couleurs est bonne: elles sont vives et jamais délavées. Malgré ses imperfections, ce transfert est acceptable: n'oublions pas qu'un film ne se regarde pas avec une loupe. Bien sûr, les collectionneurs exigeants pourront attendre une édition de meilleure qualité avec des Suppléments dignes de ce nom offerte par un autre éditeur, mais cela risque de prendre quelque temps.


Son
Le son est l'un des points faibles de cette édition. Les réalisateurs italiens utilisant beaucoup la postsynchronisation pour les dialogues, les voix des comédiens ne semblent pas naturelles. Ceci semble plus évident avec ce transfert. La bande sonore (Dolby Digital) monophonique n'a pas une gamme dynamique très large: lorsque plusieurs personnages parlent en même temps, le son devient plutôt confus. Ceci dit, le souffle est très discret et l'ensemble est audible. Le DVD propose deux bandes sonores: italienne et anglaise (il n'y a jamais eu de doublage français de ce film). La MGM a pensé aux francophones d'Amérique en offrant des sous-titres français (ils côtoient ceux en anglais et en espagnol).


Suppléments/menus
Avec les DVD économiques (prix en-deca des 20$ CA), le revers de la médaille est l'absence de Suppléments dignes d'intérêt. Ici, on retrouve la bande-annonce américaine du film, mais celle-ci est intéressante. Fellini a toujours été très estimé à Hollywood, mais ses films sont assez loin des créneaux narratifs et esthétiques hollywoodiens. Il est donc intéressant de voir comment le distributeur américain a tenté de faire la mise en marché une oeuvre comme Fellini-Satyricon.



Conclusion
Si vous ne connaissez pas ce film, il est préférable de le louer avant de l'acheter. Une chose est sûre, Fellini-Satyricon ne vous laissera pas indifférent. À ceux qui aiment cette production cinématographique unique, la MGM offre un produit acceptable mais sans plus; cette édition sera la seule de ce long-métrage pour un bon moment.
Les éditions de films étrangers en zone 1 étant une denrée rare et souvent coûteuse, nous saluons l'initiative de la MGM d'offrir cette collection World Films permettra à un grand nombre de cinéphiles de connaître et d'acquérir des films importants ayant marqué la cinématographie mondiale: les amateurs de cinéma de répertoire ne peuvent que s'en réjouir!


Qualité vidéo:
3,5/5

Qualité audio:
2,5/5

Suppléments:
1,0/5

Rapport qualité/prix:
3,5/5

Note finale:
3,0/5
Auteur: Sylvain Lafrenière

Date de publication: 2001-04-27

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC Toshiba 32 pouces, Récepteur Sony STR-DE945, Lecteur DVD Sony DVP-S360, enceintes Energy, câbles Cable Accoustic Research

Le film

Titre original:
Fellini-Satyricon

Année de sortie:
1969

Pays:

Genre:

Durée:
129 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
MGM

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby mono
Italien Dolby Mono

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Bande-annonce

Date de parution:
2001-04-17

Si vous avez aimé...