Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

JFK (Two-Disc Special Edition)

Critique
Synopsis/présentation
Un des événement le plus marquant et controversé de l'histoire des États-Unis fut hors de tout doute l'assassinat du président John Fitzgerald Kennedy le 22 novembre 1963. Même si Lee Harvey Oswald a été reconnu coupable, de nombreuses personnes continuent de croire qu'il n'a pas agit seul, et les plus sceptiques vont même jusqu'à parler d'un complot gouvernemental. Ce film d'Oliver Stone relate les recherches faites par Jim Garrison (Kevin Costner), procureur de la Nouvelle-Orléans. Les divers témoignages, documents audiovisuels et autres preuves recueuillis par celui-ci le lancent sur plusieurs pistes, au péril de sa vie.


Image
Il s'agit ici de la troisième édition de ce film offert en format DVD. La première édition, parue en 1997, offre un transfert vidéo au format d'image respecté mais d'après un transfert 4:3 et le disque (DVD-10) doit être retourné à mi-chemin au cours du visionnement. L'édition parue avec la Oliver Stone Collection, en 2001, corrige ces problèmes grâce à la production d'un nouveau transfert vidéo 16:9 et par l'utilisation d'un disque double-couche (DVD-9) permettant d'écouter le film dans sa totalité sans avoir à retourner le disque à mi-parcours. Pour cette édition spéciale, la Warner a utilisé ce deuxième transfert, à défaut d'en produire un troisième.
Le film est donc présenté au format d'image respecté de 2.35:1 d'après un transfert 16:9

Même s'il date de 2001, ce transfert en est un de qualité. L'interpositif utilisé est propre et n'est pas marqué de parasite (rayures, points blancs, ...). La photographie est souvent stylisée; délavée, floue ou marquée d'un grain volontairement plus évident. Évidemment, les reconstitutions, utilisées comme séquences d'archives, ont été intentionellement abîmés. La définition générale est bonne, sans être toutefois excellente. L'image offre un bon niveau de détail et un rendu tout à fait adéquat des textures. Le rendu final peut paraître un peu doux, ce qui laisse douter qu'on a légèrement filtré l'image (DNR) pour la purger de ces imperfections. L'étalonnage des couleurs est un sans faute, toujours constantes. Les couleurs sont pleinement saturées, riches et brillantes. Le niveau des noirs est correctement ajusté, livrant des parties sombres pleinement détaillées. Le contraste est parfaitement géré, bien qu'on note des effets d'hyperluminosité (blooming). Ces effets sont ici voulus et intentionels, il s'agit d'un choix stylistique du directeur photo et du réalisateur.
Avec plus de trois heures de matériel vidéo sur un même disque, il n'aurait pas été surprenant de constater des traces de compressions, ce qui n'est pas le cas. Les défauts numériques se limitent à une légère sur-accentuation des contours pour quelques scènes et un effets de miroitement sur certaines textures (grillages, ...).

Le subtil changement de couche survient après 103 minutes et 5 secondes.


Son
À l'instar du transfert vidéo, les mixages sonores disponibles ici sont identiques à ceux offerts avec l'édition issue de la Oliver Stone Collection. Notons que la première édition n'offrait qu'une bande sonore anglaise Dolby 2.0 Surround.
Les deux bandes sonores offertes sont au format Dolby Digital 5.1, autant pour la version originale anglaise que pour le doublage français. Une piste de commentaires audio animée par le co-producteur/réalisateur Oliver Stone peut également accompagner le film pour toutes sa durée.

Il ne s'agit pas ici d'un mixage misant sur le spectaculaire et l'inutile. En fait, le mixage est tout à fait approprié et cohérent. La dynamique sonore est moyenne avec quelques pointes plus intenses (la reconstitution de l'assasinat). Le champ sonore se déploie essentiellement des enceintes avants. On perçoit certains effets stéréophoniques, mais surtout une belle ouverture du son, qui ne parait jamais confiné. L'usage des canaux d'ambiophonie n'est pas des plus actifs et soutenus, mais pour quelques effets sonores l'utilisation est pour le moins efficaces (coup de feu). La trame sonore de John Williams est superbement rendue, avec toute la force nécessaire et une fidélité remarquable. Le timbre des voix est toujours naturel et les dialogues toujours intelligibles. Seule parfois, à de rare moment et à un volume sonore plutôt élevé, une légère distortion est audible.
Les basses ne sont pas la principale marque de ce mixage, mais elles sont ici correctement reproduites et nettes. L'usage du canal .1 (LFE) est modéré.

Des sous-titres sont disponibles en anglais, français, espagnol et portugais.


Suppléments/menus








Conclusion
La mort prématurée du président John F. Kennedy et le mystère entourant son assassinat aont toujous fasciné les Américains. L'assasinat de Kennedy marque pour Oliver Stone la fin de l'innocence américaine. Le point de vu du réalisateur est certainement engagé et l'exposition des faits relève souvent de la manipulation, toutefois nous avons affaire ici à un excellent exercice de cinéma et de montage.

Cette troisième édition de JFK se démarque des autres par les suppléments offerts. Le deuxième disque de cet ensemble inclu le documentaire Beyond JFK: The Question of Conspiracy, d'une durée de 90 minutes. Bien que datant un peu, ce documentaire élabore sur les événements entourant l'assassinant et offre plusieurs entrevues ainsi que de nombreux témoignages. Ceux possédant la première édition voudront se procurer celle-ci. Ceux ayant l'édition de la Oliver Stone Collection devraient acquérir celle-ci seulement si les suppléments importent.


Qualité vidéo:
3,8/5

Qualité audio:
3,4/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,9/5

Note finale:
3,8/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2003-12-17

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 4:3 JVC AV-36330, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Pioneer HTD-510-B.

Le film

Titre original:
JFK

Année de sortie:
1991

Pays:

Genre:

Durée:
205 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Warner Bros.

Produit:
DVD

Nombre de disque:
2 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Française Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Anglais
Français
Portugais
Espagnol

Suppéments:
Beyond JFK: The Question of Conspiracy, piste de commentaires audio, scènes inédites et rallongées, bande-annonce et DVD-Rom

Date de parution:
2003-11-11

Si vous avez aimé...