Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Hannah and her Sisters

Critique
Synopsis/présentation
Avec Hannah and her Sisters, Woody Allen atteint des sommets dans son art cinématographique. Le film a été très bien accueilli par la critique et par le grand public. Et pour cause: il s'agit d'un magnifique tableau de personnages finement ciselés par un cinéaste chevronné. Sous bien des aspects, cette oeuvre est empreinte de sérénité et est moins cynique, ce qui est tout à fait inhabituel pour le réalisateur.
Hannah and her Sisters est une oeuvre d'un romantisme nostalgique. L'histoire est celle de personnages gravitant autour de Hannah (Mia Farrow), la fille aînée d'un couple de comédiens. On remarque d'abord son premier mari, Mickey (Woody Allen), Lee (Barbara Hershey) et Holly (Dianne Wiest) ses deux soeurs, et Elliot (Michael Caine), son présent mari. Ils vivront ensemble des histoires d'amour qui finiront par les révéler à eux-mêmes et à donner un second souffle à leur vie.
Hannah and her Sisters est probablement le film le plus optimiste et le plus dense de Woody Allen. Le chassé-croisé des intrigues amoureuses est particulièrement élaboré. Le personnage d'Hannah est le point de référence d'un groupe qui cherche un sens à sa chance et à son bonheur. Fait à noter, c'est le seul personnage qui n'évolue pas.
Tous, sauf Hannah, subiront des transformations profondes et positives dans leur vie. Après une aventure avec Lee, Elliot redécouvrira qu'il est amoureux d'Hannah. Grâce à Elliot, Lee quittera son amant, un peintre torturé et égocentrique, et trouvera l'amour à l'université. Après avoir traversé une crise existentielle, Mickey apprendra à vivre le moment présent. Puis, il tombera amoureux de Holly. Holly comprendra qu'elle ne sera jamais comme Hannah, mais s'inspirera toutefois de sa vie pour écrire un scénario. Le film se termine comme il commence: lors du souper de l'Action-de-grâce (Thanksgiving pour les Français), Mickey (qui est stérile) apprend que Holly est enceinte. Voilà une fin assez étonnante pour une oeuvre de Woody Allen: tout porte à croire que sa thérapie commence à porter fruits!
D'un strict point de vue cinématographique, la mise en scène est sobre et classique. Le rythme est nerveux et les dialogues de Allen sont d'une irréprochable efficacité, comme toujours. Hannah and her Sisters est un autre grand crû de la cuvée Woody Allen et a été récompensé par trois Oscars : meilleur scénario original, meilleure actrice de soutien et meilleur acteur de soutien.



Image
De tous les titres de la collection Woody Allen, ce film offre la pire image. Premièrement, l'interpositif est plutôt moyen et les traces du passage du temps sont apparentes. Mais il y a pire: le transfert numérique est anamorphique au format de 1.85:1 et l'image montre des problèmes de compression tout le long du film. Ceci donne à l'image un rendu terne et sale par moments. Les couleurs ne sont pas très stables, en particulier les rouges. La peau des personnages, par contre, est généralement naturelle. Les noirs sont tout juste acceptables.
La définition est particulièrement pauvre pour une édition DVD. L'image a un aspect flou qui est désagréable à regarder. De plus, les contours des personnages sont mal définis. Même pour une édition économique, le dvdphile en aura tout juste pour son argent. Ce n'est guère mieux qu'une bande VHS.


Son
Nous avons ici droit à de la bonne mono offerte au format Dolby Digital 2.0. En plus de la version originale anglaise, nous retrouvons une version française et une autre espagnole.
La bande sonore de la version originale est assez dynamique dans l'ensemble. Elle garde quand même une bonne intelligibilité durant tout le visionnement.
La bande sonore française est très acceptable: les voix des doubleurs s'intègrent bien dans l'environnement sonore. Elles n'ont pas toujours un aspect très naturel, mais le tout demeure assez convenable.


Suppléments/menus
Comme pour toutes les éditions à prix économique de la MGM/UA, le seul supplément offert est la bande-annonce du film. Notons qu'on retrouve un livret de deux pages dans le boîtier. Ce texte, en anglais seulement, est intéressant et situe très bien l'oeuvre dans son contexte de production.



Conclusion
Hannah and her Sisters s'avère malheureusement être une déception ! Ce film méritait beaucoup mieux pour souligner sa présentation en format DVD. La MGM nous propose un transfert fait à la va-vite. Le collectionneur exigeant se verra offrir une image moyenne, sans plus. Toutefois, l'oeuvre originale elle-même mérite amplement de figurer dans les collections personnelles. Un conseil: il faudra chercher à la payer le moins cher possible pour cette édition.


Qualité vidéo:
2,8/5

Qualité audio:
3,5/5

Suppléments:
1,0/5

Rapport qualité/prix:
3,5/5

Note finale:
2,9/5
Auteur: Sylvain Lafrenière

Date de publication: 2001-11-15

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC Toshiba 32 pouces, Récepteur Sony STR-DE945, Lecteur DVD Sony DVP-S360, enceintes Energy, câbles Cable Accoustic Research

Le film

Titre original:
Hannah and her Sisters

Année de sortie:
1986

Pays:

Genre:

Durée:
103 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
MGM

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.85:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby 2.0 stéréo
Française Dolby 2.0 stéréo
Espagnole Dolby 2.0 stéréo

Sous-titres:
Anglais
Français
Espagnol

Suppéments:
Livret et bande-annonce

Date de parution:
2001-11-06

Si vous avez aimé...