Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Ivresse du pouvoir, L'

Critique
Synopsis/présentation
Jeanne Charmant Killman (Isabelle Huppert) est une juge d’instruction qui est chargée d’enquêter sur une affaire de détournements de fonds impliquant plusieurs hommes d’affaires importants dont le président d’un groupe industriel (François Berléand) qui aurait inscrit ses frais personnels comme dépenses de la compagnie. Grâce à son autorité, son audace et son arrogance, Jeanne ne fera pas uniquement sortir les confessions du vieil homme, mais aussi l’attention toute particulière des autres hommes corrompus qui tenteront par tous les moyens pour empêcher la juge de remonter jusqu’à eux. Avec son caractère, Jeanne ignorera tous les avertissements, jusqu’à ce que sa propre vie ainsi que celles de ceux qu’elle aime soient mises en danger.


Image
Le film est offert au format d’image respectée de 1.85:1 d’après un transfert 16:9.

Comme bien d’autres transferts NTSC de films européens, celui-ci a malheureusement été obtenu par un transcodage de matériel source en PAL. Mais étonnamment, les principaux défauts que l’on rencontre habituellement (dédoublements à l’image, impression de flou) avec ce type de transcodage ne sont pas aussi déstabilisant et le résultat final n’est pas aussi désastreux que prévu. L’image offre donc un certain niveau de netteté, malgré l’impression de flou liée directement à la méthode de transcodage, et le niveau de détails et de textures offert est adéquat. Le rendu des couleurs demeure juste, ces dernières étant pleinement saturées et ne démontrant aucun problème de débordement. Quant aux contrastes, ils demeurent généralement bien gérés et évitent ainsi les effets de surbrillance. Les dégradés sont également bien rendus, faisant preuve de fluidité et livrant ainsi à de belles parties sombres. On retrouve également des noirs purs et profonds.

Finalement, la partie numérique se sauve logiquement (seul le film est disponible sur le disque) de tout défaut apparent. Un transfert acceptable, donc, et qui aurait pu être bien pire.



Son
Cette édition propose deux bandes sons en version française aux formats Dolby Digital 5.1 et Dolby stéréo 2.0. Le mixage 5.1 a été celui employé pour cette critique.

Évidemment, puisque l’œuvre en question ne se prête pas à de multiples prouesses sonores, il faut donc avouer que le mixage offert ici demeure néanmoins très correct. Le dynamisme est acceptable et la présence honnête. Le déploiement du champ sonore se veut par contre assez limité, les ouvertures frontale et latérale construisant la quasi-totalité de la bande-son. Les enceintes arrières se veulent infiniment discrètes et leur usage demeure à des fins exclusives d’ambiance. Heureusement, les dialogues, qui sont ici l’élément prédominant du mixage, demeurent parfaitement et constamment audibles. La superbe trame sonore signée Mathieu Chabrol s’intègre, quant à elle, subtilement et parfaitement au mixage. Les basses sont employées à différentes reprises, principalement pour appuyer subtilement la trame sonore, et ce, de façon efficace. Quant aux extrêmes graves, leur utilisation est complètement négligeable.

Des sous-titres anglais sont disponibles.



Suppléments/menus







Conclusion
Inspiré du dossier Elf qui a marqué la France, l’intrigue de L’ivresse du pouvoir ne sera pas sans rappeler non plus le scandale des commandites ici au Canada. En dehors de ces amusantes références, il reste très peu dans cet énième film du cinéaste Claude Chabrol. Seule Isabelle Huppert, avec sa mauvaise langue et sa délicieuse arrogance, réussit à donner de la couleur à une œuvre relativement terne et plutôt bourgeoise.

Techniquement, cette édition offre très peu. La méthode de transcodage employée pour obtenir le transfert limite la qualité du résultat alors que le mixage, bien que servant convenablement le film, se contente d’être fonctionnel. Pas la peine de se rabattre sur les suppléments, puisqu’il n’y a absolument rien d’offert exceptée la bande-annonce du film.



Qualité vidéo:
2,8/5

Qualité audio:
3,0/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
2,5/5

Note finale:
2,5/5
Auteur: Frédéric Bouchard

Date de publication: 2007-08-27

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur Toshiba 27A43C, Récepteur JVC TH-A30

Le film

Titre original:
Ivresse du pouvoir, L'

Année de sortie:
2005

Pays:

Genre:

Durée:
110 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Métropole Films

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.85:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Française Dolby Digital 5.1
Française Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais

Suppéments:
Bande-annonce

Date de parution:
2007-07-10

Si vous avez aimé...