Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Shanghai Knights

Critique
Synopsis/présentation
Cette suite du film Shanghai Noon débute en Chine, où le père de Chon Wang (Jackie Chan) est assassiné et le sceau impérial volé. Wang, avec l'aide de son ami Roy O’Bannon (Owen Wilson), se rend donc en Angleterre afin de mettre la main au collet de l'assassin.


Image
Le film est présenté au format d'image respecté de 2.35:1 d'après un transfert 16:9 (dit anamorphosé).

L'interpositif utilisé est propre et ne présente aucuns parasites, qu'il s'agisse d'égratignures ou points blancs. La définition générale est le point fort de ce transfert vidéo. L'image est nette, le niveau de détail optinal et les textures finement reproduites. La gestion des couleurs est elle aussi sans problème. Celles-ci sont superbement reproduites; riches, brillantes et pur, mais toujours en restant bien délimitées. Les tons de peaux sont justement rendus et naturels. La brillance et les constrastes ne causent aucun problème. Les noirs sont profonds et purs, mais les dégradés tendent à bloquer un peu rapidement.

Malheureusement, quelques problèmes affectent ce transfert. Premièrement, on note la présence d'un grain lors de quelques scènes. Deuxièmement, une sur-accentuation des contours est visible, et dérange parfois.


Son
Deux bandes sonores sont présentes: Anglaise (Dolby Digital 5.1) et française (Dolby Digital 5.1). De plus, deux pistes de commentaires audios sont offertes: La première animée par le réalisateur David Dobkin et la seconde par les auteurs Alfred Gough et Miles Millar.

Pour un film d'action du genre, le mixage 5.1 n'est pas très dynamique. La plus grande partie du champ sonore se déploie des canaux avants. Les éléments sonores sont correctement positionnés. Bien que le champ sonore ne soit pas extrêmement articulé, on note quelques transitions bien réussie. Les enceintes arrières ne sont employées que pour soutenir la trame sonore et offrir quelques effets sonores lors des scènes d'action. Mais en général, leurs utilisations demeurent discrètes et subtils. Les dialogues sont en tout temps nets et intelligibles. Les basses sont solides et une utilisation adéquate du canal. 1 (LFE) appui correctement ce mixage.

Des sous-titres anglais et espagnols sont disponibles. Il y a option de sous-titrage en français mais uniquement pour la traduction des écriteaux.


Suppléments/menus








Conclusion
Shanghai Knights est une copie conforme du premier opus, ce qui n'est finalement pas très original. Par contre, il ne fait aucun doute que les amateurs des films de Jackie Chan seront comblés par ses scènes combats pour le moins spectaculaires.

La qualité d'image est bonne malgré quelques soucis (sur-accentuation des contours) tandis que le mixage anglais déçoit, trop peu travaillé et actif. Les suppléments ajoutent à la valeur de cette édition.


Qualité vidéo:
3,5/5

Qualité audio:
3,3/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,6/5

Note finale:
3,5/5
Auteur: Martin Roy

Date de publication: 2003-07-26

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 4:3 JVC AV-36330, Récepteur/Lecteur DVD/Enceintes Pioneer HTD-510-B.

Le film

Titre original:
Shanghai Knights

Année de sortie:
2003

Pays:

Genre:

Durée:
114 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Buena Vista

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Oui

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Française Dolby Digital 5.1

Sous-titres:
Anglais
Espagnol

Suppéments:
Pistes de commentaires audios, documentaire et scènes inédites

Date de parution:
2003-07-15

Si vous avez aimé...