Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Stitch : The Movie

Critique
Synopsis/présentation
Comme toujours après un succès en salles, Disney ne peut s'empêcher de créer une suite destinée au marché de la vidéo. L'histoire est basée sur le fait que Jumba, le savant fou qui a créé Stitch (l'expérience 626) a aussi amené avec lui les 625 autres expériences sur Terre. Ce film peut être considéré comme une introduction à la série télévisée dans laquelle Lilo et Stitch vont essayer de retrouver toutes ces petites créatures.


Image
L'image est présentée au format 1.66:1 ("family-friendly widescreen" d'après l'emballage, comme si les formats plus rectangulaires avaient de quoi effrayer les petits enfants), format classique en animation, d'après un transfert 16:9.

Le transfert est propre, avec une belle définition et un très beau rendu des textures sur les décors, même s'ils sont nettement moins beaux que ceux du film original. Les couleurs sont chatoyantes, toujours naturelles et sans débordement. Le contraste fait preuve d'une belle constance, et les zones sombres de l'image ne présentent aucun défaut notable, avec des noirs impeccables.

La qualité de l'animation de cette suite destinée au marché de la vidéo n'a aucun rapport avec celle du film original. Si la fluidité est bonne, les proportions des personnages ne sont pas toujours respectées, et leurs yeux se comportent bizarrement, comme dans une série animée à petit budget. L'intégration des éléments 3D (les vaisseaux spatiaux) est franchement bâclée, là encore rien à voir avec le film original. Le contrôle de qualité n'a manifestement pas été aussi sévère que pour Lilo & Stitch.

La compression n'est pas sans défaut, mais il ne faut surtout pas oublier que les dessins animés, avec les contours marqués (ce que dans le monde de l'animation on appelle "cernés") entourant de grandes zones uniformes, un des exercices les plus difficiles pour la compression MPEG2. On remarque donc parfois quelques fourmillements ou bien quelques blocs autours des contours, mais rien de gênant dans l'ensemble.

Pour résumer, le transfert est de bonne qualité, mais les décors et l'animation sont d'une qualité nettement inférieure à celle des longs-métrages destinés au grand écran.


Son
Le son est proposé en Anglais (Dolby Digital 5.1 et DTS), Français (Dolby Digital 5.1) et Espagnol (Dolby Surround 2.0). Des sous-titre anglais pour sourds et malentendants sont proposés.

La bande-son fait preuve d'une belle dynamique et d'une belle présence, avec un espace sonore assez crédible. La trame sonore, nettement moins intéressante que celle du film original, fait preuve de profondeur et s'intègre fort bien au mixage. Tous les éléments sont bien intégrés, avec une bonne séparation des canaux, une utilisation judicieuse (bien que relativement limitée) de l'ambiophonie et des effets de transition globalement assez convaicants, notamment lorsque l'électrique Sparky (expérience 221) se déplace à grande vitesse. Les dialogues sont nets et bien intégrés, et les acteurs qui prêtent leurs voix aux personnages sont assez convaincants (Chris Sanders, un des réalisateurs du premier opus, prête encore une fois sa voix à Stitch).

L'utilisation des basses et du canal .1 (LFE) est judicieuse, sans jamais être exagérée.

Sans atteindre la qualité entendue dans le premier film, cette bande-son est tout de même plutôt satisfaisante, plus en tout cas que l'animation de cette séquelle. La version française Dolby Digital 5.1 est en retrait par rapport à la version originale DTS, le champ sonore étant moins immersif et le doublage moins convaincant.


Suppléments/menus








Conclusion
Un scénario plutôt longuet (alors qu'avec vingt secondes de moins ce film n'aurait même pas pu être considéré comme un long-métrage), une animation de qualité moindre... On sent que les films destinés au marché de la vidéo par Disney ne bénéficient pas du tout des mêmes égards que ceux destinés au grand écran. Il s'agit là d'un pur produit commercial destiné à faire quelques sous sur le succès du premier et à faire la promotion de la nouvelle série animée The Adventures of Lilo & Stitch, dont on espère juste qu'elle ne durera pas 623 épisodes...


Qualité vidéo:
3,5/5

Qualité audio:
3,7/5

Suppléments:
-,-/5

Rapport qualité/prix:
3,5/5

Note finale:
3,3/5
Auteur: François Schneider

Date de publication: 2003-08-31

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC 4:3 Panasonic CT-36D11E / Moniteur ViewSonic P95f, PC avec GeForce3 et Sonic CinePlayer, Récepteur Denon AVR-1602, Enceintes Wharfedale Cinestar 30 (5 Vivendi Modus Cube + 1 PC-8).

Le film

Titre original:
Stitch : The Movie

Année de sortie:
2003

Pays:

Genre:

Durée:
60 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Buena Vista

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
1.66:1 et 1.33:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby Digital 5.1
Anglaise DTS
Française Dolby Digital 5.1
Espagnole Dolby 2.0 Surround

Sous-titres:
Anglais (CC)

Suppéments:

Date de parution:
2003-08-26

Si vous avez aimé...