Facebook Twitter      Mobile RSS        
DVDEF

Conan The Barberian

Critique
Synopsis/présentation
Ce film à prime abord dénué de sens prête à quelques réflexion. Non pas sur le message mais plutôt sur l'impact.
Conan The Barberian réussi dans un genre où plusieurs films n'ont pas su tenir la barre; le fantastique médiéval. Ce film a été réalisé par John Milius alors surtout connu pour ses talents de scénariste. Le scénario, basé sur des personnages créé par Robert E. Howard
, est de John Milius et Oliver Stone. . La mise en scène, les décors , costumes et éléments visuels sont soignés. Ron Cobb qui avait collaboré au film Alien a aussuré comme concepteur visuel l'intégration de ces éléments. L'univers créé est crédible et ne souffre d'aucune faute de goût.
Ce film raconte l'histoire de Conan le Cimmérian. Réduit à l'état d'esclave après le meurtre de ces parents, Conan grandira enchaîné. Forcé à combattre dans des jeux d'arènes il sera libéré par son maître. Commencera alors pour lui cette quête qui le vengera de la mort de ses parents. Accompagné par Subotai le Mongol (Gerry Lopez) et Valeria (Sandahl Bergman) Conan afrontera dans un ultime combat Thulsa Doom (James Earl Jones), celui par qui le mal arrive. Conan The barberian a établit Arnold Schwarzenegger comme acteur d'importance à Hollywood. Confiné auparavant à des rôles de second plan ce film fut son premier véritable succès au guichet. Une notoriété qu' Arnold Schwarzenegger confirmera avec The Terminator (1984).
L'image
Filmé en Todd-AO 35 Universal nous offre ce film dans son format d'image original de 2.35:1 d'après un transfert anamorphique. La qualité de l'image est surprenante, rien à voir avec la première édition de ce film offert par Universal au début 1998. Le première édition avait été faite d'après un transfert analogue de qualité médiocre, cette nouvelle édition démontre hors de tout doute les avantages de transferts numériques.
La définition est excellente, à peine quelques scènes manquent d'un certain piqué. Les contrastes et étalements des noirs nous ont paru adéquats . Les couleurs semblent justes mais manquent légèrement de saturation, signe du veillissement de la pellicule.
Pratiquement aucun parasites, ou égratignures n'encombrent l'image. Un léger forumillement se fera à l' occasion présent sur des plans unis (tel un ciel). Aucune sur définition des contours ou pixelisation évidente nuit à la présentation de ce film.



Image
Filmé en Todd-AO 35 Universal nous offre ce film dans son format d'image original de 2.35:1 d'après un transfert anamorphique. La qualité de l'image est surprenante, rien à voir avec la première édition de ce film offert par Universal au début 1998. Le première édition avait été faite d'après un transfert analogue de qualité médiocre, cette nouvelle édition démontre hors de tout doute les avantages de transferts numériques.
La définition est excellente, à peine quelques scènes manquent d'un certain piqué. Les contrastes et étalements des noirs nous ont paru adéquats . Les couleurs semblent justes mais manquent légèrement de saturation, signe du veillissement de la pellicule.
Pratiquement aucun parasites, ou égratignures n'encombrent l'image. Un léger forumillement se fera à l' occasion présent sur des plans unis (tel un ciel). Aucune sur définition des contours ou pixelisation évidente nuit à la présentation de ce film.


Son
Une seule bande-son anglaise Dolby Digital mono est offerte. Un dynamisme limité propre à ce genre de bande est évident, des sons parfois stridents et un manque de basse. Cependant l'intelligibilité des dialogues est parfaites.
Dommage qu'une bande-son multicanal n'ait pas été refaite à l'occasion de cette édition spéciale. Malheureusement Universal ne propose aucune bande-son française, heureusement des sous-titres sont inclus.


Suppléments/menus
Comme tous les titres de la Collector's Edition de Universal ce DVD se démarque par un certain nombre de suppléments qui font de cette édition celle de référence.
La piste de commentaires audio de John Milius et Arnold Schwarzenegger n'est pas un recueil de détails techniques fastidieux. Les deux hommes semblent avoir pris plaisir à commenter ce film, et ont l'humour nécessaire pour rendre cette piste plaisante.
Outre la piste de commentaires audio les suppléments se divisent en neuf sections. La première section est le documentaire réalisé par Laurent Bouzereau. D'une durée de 53 minutes ce documentaire à été réalisé a l'aide d'entrevues récentes avec Arnold Schwarzenegger, John Milius, Oliver Stone, James Earl Jones, Max von Sydow et Sandahl Bergman. Un document de qualité, complet et réellement informatif. Ce documentaire offre des sous-titres mais uniquement en anglais.
La deuxième section propose des scènes retranchées ou aux montages différents. Une petite fausse note car ces scènes n'ont pas été classées mais sont plutôt présentées en rafales d'une durée d'environ six minutes.
La section Special Effects est plutôt décevante. Seul un extrait est montré, sans commentaires audio ou textes explicatif. Un peu fade...
The Canan Archives est une collection de dessins et photos présenté en rafale, la durée totale du document est de près de douze minutes.
Vous retrouverez finalement dans les autres section les bandes-annonces (au nombre de deux), des notes de production, des notes biographiques, des recommendations de visionnement et une partie DVD-ROM.



Conclusion
Une édition de qualité qui ne décevra pas les amateurs du genre. Un rendu d`image qui n'a rien à envier à certains films récents. Une bande-son qui auraient certe profité d'un remixage. Notons la qualité du documentaire qui fait quelque peu mal paraître les autres suppléments.


Qualité vidéo:
4,0/5

Qualité audio:
3,0/5

Suppléments:
3,8/5

Rapport qualité/prix:
3,8/5

Note finale:
3,8/5
Auteur: Mathieu Daoust

Date de publication: 2000-06-04

Système utilisé pour cette critique: Téléviseur NTSC Widescreen 16:9 Toshiba TheaterWide TW40X81, Récepteur Pioneer Elite VSX-07 TX, Lecteur DVD Pioneer Elite DV-37, enceintes Paradigm, câbles Monster Cable.

Le film

Titre original:
Conan The Barberian

Année de sortie:
1981

Pays:

Genre:

Durée:
129 minutes

Réalisateur (s):

Acteur (s):

Le DVD / Blu-ray

Pochette/couverture:

Distributeur:
Universal

Produit:
DVD

Nombre de disque:
1 DVD-9 (simple face, double couche)

Format d'image:
2.35:1

Transfert 16:9:
Oui

Certification THX:
Non

Bande(s)-son:
Anglaise Dolby mono

Sous-titres:
Anglais
Français

Suppéments:
Bande-annonce , piste de commentaires audio de John Milius et Arnold Schwarzenegger, notes de productions et biographiques, documentaire, scènes retranchées

Date de parution:
2000-05-30

Si vous avez aimé...